SOS Racisme Gironde

Site officiel du comité de la Gironde

Author: adminsos33

Action contre la déchéance de nationalité

main

Monsieur Hollande : Touche pas à ma  binationalité !

SOS Racisme s’oppose à la décision prise par le gouvernement d’intégrer le projet de déchéance de nationalité dans la Constitution française dans les cas de condamnation pour « les crimes d’atteintes aux intérêts fondamentaux de la nation »,  pour « des actes de terrorisme ».

Cette mesure, émanant des discours de la droite populaire et de l’extrême droite, dénoncée par M.Hollande en 2010, est une réaction sécuritaire inefficace. Le gouvernement le dit lui-même en argumentant que c’est une mesure symbolique. Nous le savons tous, l’acte terroriste ne sera pas démotivé par la crainte de la déchéance de la nationalité, alors pourquoi la mettre en place compte tenu de tous les effets néfastes qu’elle engendre.

SOS Racisme dénonce cette remise en cause d’une République « une et indivisible » par la création d’une distinction entre les citoyens dans la Constitution qui entache l’égalité, bien fragile dans notre pays. Encore une fois, nos concitoyens issus de l’immigration sont stigmatisés. Elle est bien là la symbolique ! Celle qui surfe sur les amalgames discriminatoires nauséabonds, pour qui veut bien les entendre.

Alors que le gouvernement glisse vers le populisme, SOS Racisme se questionne sur la qualification de la classe politique aujourd’hui, qui propose une mesure anti-républicaine, symbole d’un effondrement de la pensée, d’une régression de notre civisme, qui a pourtant su faire ses preuves lors des moments tragiques de 2015.

La récente marche arrière de Manuel Valls consistant à faire disparaître le terme « binationaux » du texte ne trompe personne ! Ne nous cachons pas derrière notre petit doigt, le texte vise les citoyens binationaux puisque les autres sont protégés par les conventions internationales qui interdisent aux états de créer des apatrides. Nous dénonçons un « tour de passe-passe » !

SOS Racisme refuse la déchéance de nationalité et invite la société civile à réagir et à refuser ce projet constitutionnel.

Pétition à signer en ligne :

http://sos-racisme.org/action-parlementaire/

Quelques photos de l’action : 

 

12650841_942065722497400_5017869774935441305_n 12645040_942066695830636_8999267029791006460_n

12642517_942067019163937_3810817399308510558_n 12592218_942066999163939_995354052454439419_n

Nous sommes tous Charlie


banderoletete coterge

 

Une MARCHE REPUBLICAINE ET UNITAIRE sans précédent s’est déroulée ce dimanche 11 janvier 2015 à Bordeaux et dans toute la France, en hommage aux victimes de la tuerie de Charlie Hebdo et des événements sanglants qui ont suivi.

La France, toutes origines, toutes religions, toutes couleurs de
peau, s’est retrouvée dans un exceptionnel élan de cohésion nationale.

Les attaques terroristes de ces derniers jours contre les journalistes de Charlie Hebdo et contre des Juifs visaient à attaquer la liberté et le vivre ensemble.

Par cet élan, les Français ont signifié plusieurs choses à celles et ceux mus par des idéologies de haine et de mort.

Nous n’avons pas peur. Nous continuerons à descendre dans les rues, à acheter les journaux les plus irrévérencieux, à rire comme bon nous semble.

Et si c’était maintenant que ça commence ?

Ce sursaut républicain est le signe d’une France qui ne faiblit pas. Des millions de citoyens anonymes ont été touchés et se sentent concernés par l’attentat ignoble qui a assassiné les libres penseurs de Charlie Hebdo et l’ensemble des victimes de ces tueries. Une fois passé l’émotion et l’onde de choc, il faut continuer à faire vivre ce pourquoi ils vivaient et nous rassemble aujourd’hui. Et demain, il appartient à chacun de se battre sans faiblir pour la cohésion sociale et la dignité humaine. Cette marche des citoyens et des républicains, doit être une marche de tous les jours.

1793286_manifs-attentats-borde-5008649-1200_1200x8002

Pour cela, il est fondamental que notre société fasse preuve de clarté dans les mots et d’une cohésion sans faille, et notamment vis-à-vis des jeunes générations. Que nul ne faiblisse face au racisme et à l’antisémitisme. Que chacun sache reconnaître dans les discours ceux qui cherchent à remplir l’objectif ultime de ces terroristes, à savoir l’enclenchement du cycle infernal des représailles haineuses liés à l’obscurantisme, l’intolérance, la désignation d’un bouc émissaire pour expliquer son propre mal-être.

Luttons contre l’obscurantisme ! Alors rappelons que le blasphème est autorisé dans notre république. Et usons-le ! Il ne s’agit pas là de pointer telles ou telles personnes croyantes mais de questionner ainsi un dogme. La satire interroge, remet en question, critique et cherche à faire rire. Et ceci est valable pour toutes les religions comme pour bien d’autres domaines. Elle est un genre littéraire qui a traversé bien des époques. Dans la France du XXIème siècle, s’en servir est un droit acquis, celui de la liberté d’expression.

La frilosité ambiante depuis quelques années pousse à la censure. Affirmons ainsi que l’antiracisme incarne les valeurs de la république et qu’il ne doit souffrir d’aucune exclusion. Au quotidien, chacun le dénoncera et combattra toutes formes d’amalgames pour que le vivre ensemble de cette journée du 11 janvier 2015 soit celui de tous les jours. Pour ce faire, chassons les discriminations et ne transigeons plus avec ce principe. Il n’y a pas de catégories d’individus qui méritent moins l’égalité sous couvert d’une suspicion, liée par exemple à sa religion prétendue. L’égalité ne s’inféode pas à aucune condition. Et en cela, il n’y pas une catégorie d’individu en particulier qui doit s’insurger contre les attentats des jours derniers, notamment parce qu’il serait de la même religion que celle revendiquée par les terroristes. C’est l’affaire de tous ceux et celles qui se reconnaissent dans les valeurs de la République et de la Laïcité.

Alors demain, il faudra que l’exceptionnelle énergie positive qui s’est exprimée aujourd’hui dans les rues se traduise d
urablement à travers les mots, les faits et les actes, dans nos lieux de vie, à l’école, au travail…1793286_manifs-attentats-borde-5008647-1200_1200x800

© 2017 SOS Racisme Gironde

Theme by Anders NorenUp ↑